Témoignage de Philippe Boulin, ancien président de Creusot-Loire

Par Olivier Boudot

Dans la continuité des articles sur la restructuration du secteur de l’acier moulé, nous publions un témoignage de Mr. Philippe Boulin, ancien président de Creusot-Loire et responsable en son temps du Fram, structure créée pour mener cette restructuration. Ce témoignage met en exergue le fossé existant entre les fondeurs d’acier qui, prescients des problèmes à venir, surent mettre en oeuvre une réponse adaptée et les fondeurs de fonte, réticent, dans les années 1980 à l’idée de changement. Il faut bien sûr se garder de toute généralisation abusive. La question essentielle de l’anticipation se trouve toutefois posée. La réaction des fondeurs d’acier fut, en son temps, originale et porteuse de sens.

« En désaccord avec Didier Pineau-Valencienne, alors à la tête de Schneider, je venais de démissionner de la présidence de Creusot-Loire. Je me trouvai donc disponible, lorsque l’on me proposa, en 1984, de mener la mission de restructuration du secteur de l’acier moulé. Mon interlocuteur était Mr. Rey Herme. C’est lui qui m’introduisit et me soutint dans cette démarche.  Celle-ci put aboutir car les fondeurs d’acier moulé réussirent à s’entendre et acceptèrent le plan que nous avions bâti. Après tout, aucun règlement n’imposait à ceux qui allaient rester ouvertes de payer pour les fonderies fermées. Mais ils contribuèrent quasiment tous. L’Etat participait pour moitié et la profession pour l’autre moitié. Finalement, cette restructuration fut considérée comme exemplaire, de sorte que l’on songea à la reproduire dans d’autres secteurs. C’est ainsi que l’on nous proposa de nous intéresser aux fonderies de fonte. Cette profession était très différente de celle des fonderies d’acier, notamment par le nombre élevé de fonderies, dont certaines étaient très petites. Ainsi, dans une petite ville des Ardennes co-existaient trois fondeurs - en remontant dans le temps, probablement aurions-nous trouvé des liens de parenté croisée entre eux.  En forçant à peine le trait, l’un allumait son cubilot le lundi, le deuxième le mercredi, le troisième le vendredi. Avant de démarrer une véritable restructuration du secteur, nous sommes allés les voir. Ils ont refusé toute idée de changement. Le somptueux immeuble des fondeurs, près de la place des Etats-Unis, à Paris, symbolisait cet état d’esprit. Pourquoi en a-t-il été différemment avec les fondeurs d’acier ? Il faut considérer le rôle moteur joué par certaines personnes, telles que Mr. Rey Herme. Mais on peut aussi penser que cette partie de la profession, composée d’un plus petit nombre d’entreprises, ouvertes sur le marché international, était beaucoup plus consciente de la nécessité de s’adapter à un contexte de plus en plus concurrentiel. L’ensemble de ces facteurs a contribué à la prise de conscience d’une nécessaire action collective. C’est grâce à cela que le Fram a pu mener à bien cette mission dont, il convient de le rappeler, l’un des objectifs était de procéder, dans des conditions socialement acceptables, aux fermetures nécessaires. »

Extrait d’une interview de Philippe Boulin, réalisée le lundi 7 septembre 2009 par O. Boudot

Mots-clef: , , , ,

2 commentaires to “Témoignage de Philippe Boulin, ancien président de Creusot-Loire”

  1. BUSSEUIL

    Bonsoir M Boudot,
    J’ ai lu avec intéret le “résumé” de l’ interview de Philippe Boulin publié ci dessus . Vous parlez d’ extrait, y a t il un intégral?
    Merci
    Jean Paul Busseuil

    #30
  2. Boudot

    Bonjour Monsieur,
    L’interview portait essentiellement sur la question de la restructuration de l’acier moulé. En vertu de quoi, cet extrait constitue l’essentiel de la réponse à cette interrogation.
    Cela dit, Mémoires d’Hommes, Histoires d’Entreprises entend poursuivre ce travail autour de la mutation, parfois brutale, du paysage industriel. Que ce soit à travers des livres, des interviews, des débats à mener ou à organiser la problématique de la transformation et du devenir, abordée à partir de la mémoire comme de manière transversale, constitue un axe majeur de l’esprit de notre collection.

    #31

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: