L’aventure de la transfusion sanguine (Suite)

Par Olivier Boudot

En 2006 l’établissement français du sang (EFS) inscrit dans sa stratégie de communication un projet de livre. Imaginé dans un premier temps comme un outil de communication interne - avec la vocation de rassembler les cadres autour de valeurs partagées par tous- , le livre est finalement destiné à tous les publics. Il sera l’un des instruments de l’EFS pour mieux faire connaître la transfusion sanguine, son histoire, son organisation ; une large part sera faite au monde du don et des donneurs, jamais assez nombreux pour répondre à l’évolution quantitative des besoins. Notre première visite dans un centre de transfusion a lieu à l’EFS Nord de France, autrement dit à Lille, sanctuaire de la transfusion. Le directeur, Jean-Jacques Huart est l’une des grandes figures du métier. Héritier des valeurs éthique et humanistes, qui ont « fait » des générations de médecins, il est aussi un véritable chef d’entreprise. Son esprit scientifique se nourrit autant des défis posés par l’évolution de sa discipline que par le plaisir d’entreprendre, de développer son établissement. Un établissement de transfusion est d’ailleurs, comme je le découvrirai, une véritable entreprise industrielle. Le docteur Huart nous reçoit, Thomas Castaing – historien et sociologue – et moi dans l’espace consacré au don, près de la gare. A suivre

Mots-clef: , , , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: