Le groupe Labruyère

Par Olivier Boudot

Outre les projets menés autour du voyage (cf. <www.vudutrain.fr>, 2011 a été l’année de la rédaction d’un livre pour les cent ans du groupe Labruyère. Issus d’un petit village des monts du Beaujolais, les Labruyère descendirent dans la plaine à la fin du XIXème siècle. En 1909, l’un d’entre eux tenait une épicerie-droguerie à Mâcon, en Saône et Loire. On vendait de tout dans ces vieilles boutiques. Bazar, épicerie et les vins produits dans les petites vignes familiales. Egalement du pétrole lampant avec lequel on s’éclairait dans les campagnes. Il s’en vendait alors plus que d’essence. C’était l’aventure. A la veille de la guerre, Edmond Labruyère partit en Roumanie et revint avec un wagon de pétrole. A la sortie de la guerre, deux métiers d’épicerie en gros et de distribution de produits pétroliers étaient réunis dans une seule société. La terre et la vigne constituaient le socle et le ciment familiaux. L’aventure était lancée.

Mots-clef: , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: