Ecrire une histoire d’entreprise - 3 les arcanes de la mémoire

Par Olivier Boudot

Derrière la quête de la vérité se cachent souvent d’autres vérités à l’apparence trompeuse. Cet aphorisme pour dire la confusion qui était la mienne alors que je remontais le temps pour essayer de trouver ce qui s’était produit lors de la seconde guerre mondiale. Qui avait dénoncé Théodore Ansbacher, réfugié dans les propriétés du duc de Valençay ? Etait-ce le duc lui même, confronté à un divorce coûteux et se plaignant auprès de Laurent Schiaffino de l’argent que Théodore lui devait ? Dans une lettre, le duc menaçait d’aller porter l’affaire au tribunal. En 1941, à Lyon, on imagine les risques qu’une plainte pourraientvaloir  Théodore Ansbacher. Laurent Schiaffino, qui, d’Algérie, essayait de maintenir sa flotte à flot entre réquisitions par l’Italie et la France dans ces contrats dont a découvert qu’ils approvisionnaient finalement l’armée allemande ? J’avais à ma disposition les immenses archives familiales et, bien sûr, l’ensemble des archives publiques. Je commençai les recherches.

Mots-clef: , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: