Des champions cachés

Par Olivier Boudot

Safe est un groupe français qui s’est constitué au fil du temps. Sa genèse remonte à la réunion des fonderies de Colombier-Fontaine et de Sainte-Suzanne, toutes deux situées en Franche-Comté. Puis, lancé lors de la crise de l’acier moulé des années 1980 dans une vague de restructurations et de croissance, le petit groupe a aggloméré de multiples entités parmi lesquelles la Mancelle de Fonderie ou encore Decazeville Nous en avons déjà parlé en 2009 la Mancelle de Fonderie, créée par des descendants de fondeurs de cloche installés au Mans, les Bollée, et Sainte-Suzanne, devenue leader mondial d’une pièce particulière, le plateau d’attelage, ayant toutes deux fait l’objet de récits écrits en 1997 et 1999. 15 ans plus tard, le groupe a grossi et s’est structuré. Héritée d’une période de croissance externe, une autre branche s’est greffée. Il s’agit de Demo, un plasturgiste, leader, entre autres, dans la fabrication de couvercles d’airbags. Chaque branche a ses forces et investit des niches technologiques. Le groupe innove, avance, “à l’allemande” peut-être ? Présent aujourd’hui partout dans le monde, il est parfaitement français. (A suivre…)

Mots-clef: , , , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: