La CGV / Labruyère - 2

Par Olivier Boudot

En 1914, la Compagnie générale des Voitures qui se développe rapidement obtient des autorisations pour accroître le volume de son dépôt d’essences de La Chapelle, où de plus en plus d’automobiles sont garées. Le développement du parc d’automobiles à essence me remémore l’histoire du groupe Labruyère. Celui-ci avait été créé en 1909 à la suite d’un voyage à travers l’Europe de ses deux fondateurs, Charles Eberlé et Edmond Labruyère. Les deux associés avaient traversé l’Europe pour ramener à Mâcon un wagon de pétrole roumain. Que ce soit dans les archives nationales ou dans celles de Total, impossible de trouver trace de l’arrivée de ce wagon “fondateur” : ayant vendu dans ses épiceries du pétrole lampant pour l’éclairage des campagnes, puis de l’essence pour les voitures, le groupe Labruyère était, par la suite, devenu le premier distributeur indépendant de produits pétroliers en France. De sa base mâconnaise, il avait lancé le supercarburant Total, lorsque le pétrolier avait monté dans les années 1950 son réseau de clients-distributeurs…

Mots-clef: , , , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: