CAN, l’Aventure des travaux sur cordes (paru en juin 2017)… à suivre

Par Olivier Boudot

L’histoire de CAN (anciennement Corde à Noeuds) est singulière à plus d’un titre. En 1976, Michel Richard, passionné d’escalade, diplômé de l’ESSEC et titulaire d’un titre d’urbanisme des Ponts-et-Chaussées décide de voler de ses propres ailes. Il rejoint Jean-Jacques Lebouc, un plombier rencontré lors d’un stage d’instructeur de montagne.

J.J. Lebouc a réhabilité un métier très ancien, celui de plombier à la corde à nœuds, lequel consiste à nettoyer les descentes de gouttières en se servant d’une corde. Entre les toits du plais de justice de Créteil ou le coq du clocher d’une église, Michel se sent rapidement à l’étroit. Amoureux de grands espaces, il décide d’utiliser la corde pour réaliser des travaux en pleine nature, dans les endroits les plus inaccessibles. De là la fondation d’une entreprise, l’invention d’un métier, la création d’une filière : par son énergie infatigable, son tempérament conjuguant toujours passion et plaisir, Michel va construire un univers dans lequel il pourra évoluer sans se renier…

L'aventure des Travaux sur cordes

L'aventure des Travaux sur cordes

Mots-clef: , , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: