D’Afe à Safe, naissance d’un champion mondial… à suivre

Par Olivier Boudot

En janvier 2015, la publication d’Afe à Safe naissance d’un champion mondial clôt une enquête de plus de deux ans dans l’univers d’un groupe de fonderies d’acier moulé et de plasturgie.

Sur un plan de stratégie d’entreprise, à l’instar par exemple de Poclain Hydraulics, l’aventure de Safe est une illustration exemplaire de la possibilité de réussir lorsqu’un certain nombre de conditions sont rassemblées, la première étant l’expression d’une vision sur le long terme portée par une équipe stable : en l’occurrence, deux présidents se sont succédés en cinquante ans à la tête de ce groupe. Nous reviendrons dans d’autres articles sur les facteurs-clefs du succès, tels qu’ils sont apparus au cours de ce travail.

Par ailleurs la construction de ce livre nous a amenés à interroger des fondeurs dans plusieurs pays - France, République Tchèque, Allemagne, Angleterre, Turquie, Mexique… le plus souvent en compagnie du photographe Michel Brissaud. Cette plongée dans des fonderies parfois d’origine très ancienne, d’autres fois hypermodernes et toutes en “transformation” a été une plongée passionnante dans des cultures, des histoires humaines multiples. Pour cette ETI, la question de la transposition d’un management à la française ou non était d’ailleurs un autre défi. Il est très différent d’opérer en Chine - ce qui suppose de revoir tous les logiciels  de management - ou en Turquie ou en Angleterre, par exemple. C’est un autre apprentissage de la globalisation, à travers le prisme d’un projet de développement.

Photo Michel Brissaud

Fusion - Photo Michel Brissaud

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: