Radiola - histoire d’une marque

Par Olivier Boudot

Radiola marque les débuts de l’aventure de la radio en France. Émile Girardeau crée en 1910 la Société Française de Radiophonie (SFR), laquelle fabrique des stations émettrices et réceptrices, réalisant à titre d’exemple la première liaison TSF en Afrique.
Après guerre, cherchant des débouchés pour ses matériels, Girardeau, qui a fondé avec d’autres associés la C.S.F (Compagnie Générale de télégraphie sans fil) cherche à implanter un modèle qu’il a découvert aux USA : des émissions culturelles financées par des annonceurs privées.
Il lance la deuxième station émettrice sur le sol français, après celle de la Tour Eiffel, mais avec des moyens techniques plus puissants. C’est la naissance de Radiola, rendue célèbre grâce à son animateur vedette qui fait chavirer les cœurs, Michel Laporte, alias Radiolo, un ancien acteur de l’Odéon. G
râce à des bricoleurs talentueux capables de construire leurs propres récepteurs on se rassemble dans différentes villes de France pour écouter les concerts de Radiola.

reconstitution_studio_radiola_1922_musee_radiofrance1

Reconstitution de la station Radiola en 1922 - Musée de Radio France

De 1923 à 1925, la station Radiola est exploitée par la Compagnie française de radiophonie, laquelle s’est substituée à la CSF. Le premier reportage sportif jamais radiodiffusé est transmis sur les ondes Radiola : il s’agit du combat mythique  entre Charpentier et Nilles. De même la station est-elle la première à couvrir des jeux olympiques, en l’occurrence ceux d’hiver qui se déroulent à Chamonix en 1924…

Mots-clef: , , , ,

Laissez un commentaire

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: