making off

Créer une identité de groupe – AN X-XI-XII L’aventure de la Transfusion sanguine

By Olivier Boudot
Différents types de sang

Le scandale du sang contaminé conduit l’Etat français à de profondes modifications de sa politique de santé.
Inscrite dans une loi de 1998, la création de l’Établissement Français du Sang (EFS) en 2000 met un terme définitif à un système pluridécennal de collectes et de distribution des produits sanguins.
Déjà privés depuis 1993 de la préparation des… »

Transmettre les valeurs d’une société familiale - An VIII Poclain Hydraulics

By Olivier Boudot
Georges Bataille

En 2008 Poclain Hydraulics fête cinquante ans d’existence. Symbolique, cet anniversaire est l’occasion de rappeler les forces et les valeurs d’une société familiale. Il faut remonter en effet deux générations pour trouver avec Georges Bataille, l’initiateur d’une belle aventure entrepreneuriale.
Héritier d’une distillerie familiale et fermier dans les plaines betteravières de Picardie, Georges est surtout remarquablement… »

Quand les salariés s’approprient l’écriture de leur histoire. An VI - M’Real

By Olivier Boudot
De Sica à M'real

Réalisée à la demande de l’agence de communication Etat d’Esprit (Grégoire Milot), l’histoire de la papeterie M’Real pour ses cinquante ans en 2004, retrace une épopée industrielle florissante – quelques années plus tard la décision du groupe finlandais propriétaire de se désengager du papier lui sera quasiment fatale.
Pour la réalisation de l’ouvrage, l’entreprise choisit d’impliquer… »

An V-VI-VII-VIII - Transmettre la mémoire d’une famille d’entrepreneurs. Les Schiaffino

By Olivier Boudot
Le Marie-Louise Schiaffino

Écrire l’histoire famille Schiaffino revient à suivre la construction du commerce maritime entre l’Algérie et la métropole (France), sur plusieurs siècles. C’est un travail d’historien qui, à partir de documents d’archives, amène à décrypter l’économie d’un secteur méconnu, celui des armateurs maritimes. C’est un secteur passionnant qui, pour échapper à la régulation, construit ses propres… »

AN III et IV : des causes du déclin industriel français / les ACH

By Olivier Boudot
Salariés des ACH années 1900

Les causes de la chute des Ateliers et Chantiers navals du Havre sont évidemment plurielles. Le facteur humain a son importance : les ACH mourront de manière cruelle, ses ouvriers – chaudronniers, soudeurs, électriciens – longtemps considérés comme l’élite de la construction navale s’avérant soudain “incapables” de se conformer aux exigences imposées l’armateur norvégien Stolt… »

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: