Ceric, voyages aux pays de la terre cuite - Paving the way for Heavy Clay - paru en octobre 2015

Ceric, Voyages aux pays de la terre cuite ou comment deux hommes, Jean Mérienne et Michel Rasse, tous deux anciens du Centre technique des tuiles et briques (CTTB) montent une entreprise qui va devenir leader mondial dans son domaine, l’ingénierie des briqueteries et tuileries de terre cuite.

Issu de l’école de Sèvres, Jean Mérienne commence sa carrière au service technique du CTTB en 1954. Il faut accompagner la transformation du secteur et les premières missions sont épiques, telle celle dans les tuileries du bassin de Séon, près de Marseille où le mistral dicte les conditions du séchage.

Dans le temps, Jean va concevoir les séchoirs et les tunnels permettant d’industrialiser les process et de concurrencer les autres matériaux. Si l’on a continué à construire des toits avec des tuiles en terre cuite en France, c’est grâce à CERIC qui a su trouver les solutions aux défauts de planéité et rendre les tuiles résistantes au gel, soit ingélives.

Vers 2000 le groupe comptera 1 850 salariés, répartis dans le monde entier, engrangeant des succès notables à l’image de sa pénétration du marché allemand, en dépit de la préférence normalement accordé aux produits locaux.

Ceric est un colosse aux pieds d’argiles et, malade, Jean Rasse poussera à la revente à un actionnaire qui ne comprendra pas la culture. La société sera reprise en morceaux à la barre du tribunal par Pléiade Investissement, un fond familial, mais le projet de rapprocher d’anciennes filiales devenues ennemies échouera devant les problèmes d’ego. Ceric n’est plus mais l’étonnante mémoire de Jean Mérienne permet de remonter le cours du temps, de l’ancienne Babylone au monde foisonnant des trente glorieuses où son immense talent et celui de ses équipes firent de la société une étonnante pépinière d’innovation. Le livre, bilingue, est illustré avec de très belles aquarelles de la peintre Magali Bartheye.Couverture du livre de Ceric

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: