Sodie, au service de l’homme

SODIEAprès les mines, la sidérurgie affronte à son tour les restructurations. En 1987, Usinor-Sacilor crée un département dont la vocation est de compenser les pertes d’emploi dues aux fermetures de sites. Ainsi l’Etat tente-t-il d’effacer les cicatrices laissées par le déclin de secteurs industriels.

Le responsable d’Usinor-Sacilor poursuit sa mission avec succès et volontarisme. Vingt ans après les débuts, Sodie “hommes et territoires” est leader dans le métier de la reconversion des territoires - qu’elle a contribué à inventer -, et est fortement présente sur le métier du reclassement… Mais surtout, Sodie est une véritable entreprise. L’un des plus grands essaimages réussi à partir d’un grand groupe industriel.

“Mémoires d’Hommes, Histoires d’Entreprises” s’est saisie de ce parcours atypique pour aborder, au travers de plusieurs exemples parmi lesquels Chausson ou la SMN, le problème de la transformation du paysage industriel et de ses conséquences sur les femmes et les hommes.

sodie1small

sodie2small

sodie3small

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: