Tag Archive

Pourquoi Amora ? Un livre d’entreprise en cours d’écriture…

By Olivier Boudot

Selon Edgar Dauger (cf. précédent article), Unilever n’avait pas mesuré l’impact affectif qui existait entre l’entreprise et son territoire. Comment, sinon, interpréter l’ampleur de la réaction à l’annonce de la fermeture ? Ancienne ville très industrielle, « enroulée » autour de quelques produits portant son image partout dans le monde - cassis, chocolat ou moutarde », Dijon a déjà… »

Abonnement

Pour recevoir les prochains articles par courriel, inscrivez votre adresse puis validez: